Le kaki, ce fruit d’automne plein de vitamines

Share on facebook
Share on linkedin

Je ne sais pas si tu connais ce délicieux fruit de saison: le KAKI. Je l’aime particulièrement en cette saison quand il est bien mûr et fond littéralement en bouche.

C’est quoi ce fruit?

C’est le fruit national du Japon et de la Corée, mais on le cultive aussi dans de nombreux pays comme l’Espagne, le Brésil, le Viêt Nam, le Liban, l’Italie, le Portugal, les États-Unis, la France, ou encore l’Algérie et la Tunisie.

Il s’agit du fruit du plaqueminier du Japon, traditionnellement produit en Asie. Tu peux consommer le kaki en hiver, d’octobre à janvier. Il en existe de très nombreuses variétés (plus de 2800 !). Ainsi, certains kakis sont croquants, d’autres plutôt fondants. Certains ont la chair sucrée tandis que pour d’autres, elle est acidulée. Enfin, pour la couleur, il peut être orangé à rouge selon la variété et le degré de maturité.

Les kakis sont divisés en 2 familles : les astringents et les non-astringents.

Le kaki astringent est plus long, plus foncé et plus pointu. On le consomme à maturité car avant, il est souvent trop âcre.

Le kaki non-astringent, également appelé kaki-pomme, peut être consommé à tout moment car sa chair est suffisamment sucrée, même avant maturité. C’est mon préféré. Le kaki très orangée et mûre qui fond en bouche comme un bonbon.

Kaki : ses nombreux bienfaits pour la santé

Le kaki regorge de vitamines (A, B et C), sels minéraux (potassium, phosphore, calcium, magnésium, sodium), mais aussi du manganèse et sélénium ; le rendant astringent, diurétique et dépuratif.

Le kaki est un énergisant et tonifiant. Le kaki est très efficace dans la lutte contre les bactéries nocives grâce à la vitamine C qu’il referme.

Les propriétés anti-oxydantes conférées par les caroténoïdes, les tannins, les flavonoïdes (acide gallique, catéchines, proanthocyanidines…) qu’il contient, favorisent le traitement des maladies coronariennes.

Il serait également très bon pour stimuler le système immunitaire et améliorer la vue. 

J’ai lu que les professionnels de la santé recommandent le kaki pour réduire les taux de cholestérol.

Comment le manger?

Facile à conserver, le kaki peut être consommé de diverses façons :

  • Mûr, il se déguste à la cuillère (ce que je fais). Mais quand il est encore ferme, il se croque comme une pomme. (j’aime aussi mais j’adore quand il est bien mûr et fond en bouche)
  • Rajouté à une salade de fruits, il est tout aussi apprécié. Tu peux facilement rajouter des bananes, des pommes, du citron, quelques raisons…
  • Cuit, en confiture, en compote ou dans un crumble, le kaki se prête à toutes tes envies.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Contact

Copyright Caro Fobe 2021 © – Happily created by Happy Communication