Se faire du bien

Un cours de Yoga c’est une heure pour soi. Je rentre dans le studio déjà les yeux pétillants et le sourire aux lèvres, heureuse de retrouver ma famille de yogi, je m’assois sur mon tapis, et je me concentre sur moi et personne d’autres.

Guidée par la voix du professeur, je ne pense à rien d’autre qu’à l’enchaînement qui m’est présenté, à bouger mon corps et à respirer. Juste respirer et être présent. Chaque cours de Yoga m’aide à lâcher prise. Rien d’autre n’a d’importance. J’oublie un moment ce qui s’est passé avant dans ma journée et j’arrête de penser à tout ce que je dois encore faire après.

Apprendre à gérer son stress

C’est la raison principale pour laquelle j’ai commencé le Yoga. Cela peut sembler idiot mais le yoga m’a appris à respirer. Calmement, et à ouvrir ma cage thoracique pour inspirer et expirer plus profondément. Rien que ce travail sur la respiration m’aide aujourd’hui à traverser les moments où j’ai l’impression que le ciel me tombe sur la tête. Dans les emboutteillages, souvent il m’arrive de penser à mon cours de yoga de la veille et de prendre quelques respirations pour rester calme.

La pratique du Yoga m’a permis aussi de rester concentrer sur une tâche à la fois et a faire taire mon cerveau qui ne cesse souvent de penser à tout ce que je voudrai faire. Le Yoga et la méditation m’ont appris à dire chut à ma petite voix intérieur.

Pour mieux comprendre, le cerveau est composé d’un système sympathique et d’un système parasympathique. Le système sympathique prépare l’organisme à l’action: il envoie des signaux pour réagir, se battre ou fuir. On le reconnaît à l’augmentation du rythme cardiaque entre autres. Le système parasympathique inhibe le système sympathique pour aider le corps à se détendre et à se régénérer. Vous l’aurez compris, on a tous tendance à sur-utiliser notre système sympathique. Le Yoga aide à ramener le calme et trouver l’équilibre de notre système nerveux.

Rééquilibrer son corps et se tonifier

Le Yoga travaille les muscles et la force en profondeur. Les postures aident à gainer, sculpter et tonifier votre corps.

Dans un cours de Yoga, on travaille le maintien et la posture. Parce que malheureusement beaucoup d’entre nous passent leurs journées sur un ordinateur, le dos courbé (c’est peut être même votre position actuelle), à porter des sacs trop lourds sur une épaule. Petit à petit et sans s’en rendre compte, on provoque des déséquilibres dans notre posture. Le Yoga travaille toutes les parties du corps et rééquilibre tous les muscles. C’est ce qui en fait une pratique si complète, et ce qui permet aussi de se sentir si bien dans sa vie avec une pratique régulière. On se sent plus fort, plus maintenu, plus tonique

Le Yoga, c’est aussi fun et acrobatique!

Quand j’ai commencé avec le Hot Yoga, je trouvais çà comique de voir certains yogis pratiquer en maillot de bain. Moi, j’y allais en tenue normale, car vous suez tellement que c’est très désagréable de glisser complètement dans certaines postures. C’est ce que j’adore avec le Yoga. Je me suis souvent sentie frustrée dans le sport. Je travaillais dans un objectif précis, faire une figure particulière, un enchaînement, atteindre un temps particulier, atteindre un classement, transpirer pour perdre du poids… Le Yoga n’est pas dans cette optique. Alors oui, bien sûr, on a tous envie de maîtriser le handstand sur la plage, ca fait de super photos! Mais ce que j’aime, c’est qu’il y a de la beauté dans toutes les poses, mêmes les plus simples. Et l’apprentissage n’est jamais terminé. Même les super yogis qui pratiquent depuis des décennies continuent à explorer les poses, à aller plus loin chaque jour, à découvrir de nouvelles versions. J’adore ce côté ludique: s’amuser avec son corps et voir où il peut nous mener.

Le Yoga s’adapte

Peu importe mon état physique, on suit le cours en fonction de ses capacités du moment, et personne ni même le prof ne vous verra un reproche ou une remarque. Le Yoga sait s’adapter à mes besoins. Tout d’abord, il existe une multitude de types de Yoga en fonction de mes besoins du moment et de ce dont j’ai envie.

Parfois, je sens que mon corps a besoin de transpirer et d’évacuer, et d’autres fois, je sens que j’ai davantage besoin de méditer et de travailler sur ma respiration. Je choisis un cours qui me convient. Mais peu importe le cours, il est facile d’adapter sa pratique à son ressenti. D’aller plus loin dans les poses, ou au contraire d’y aller plus doucement. Parfois, je sens que je n’ai pas envie de faire d’inversions, alors je choisis une autre option. J’écoute mon corps et je le laisse me guider.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *