Je profite de mes vacances pour me déconnecter et tenter l’expérience de vivre sans jeter un œil à mon compte Facebook et Instagram. Même si je ne suis pas complètement accro comme certain/certaine. Il est vrai que je passe du temps sur Facebook, Instagram et parfois sans raison vraiment enrichissante. C’est vrai qu’avec mon blog, c’est important d’être actif, réactif, de partager des photos, des infos etc.

Le moment des vacances est une opportunité de laisser les réseaux sociaux de côté, et de réfléchir à ce que ceux ci m’apportent réellement dans mon quotidien à titre personnel.

Je commence ma détox digitale le 28 août 2020 en pensant l’arrêter 3 semaines après mais je prend plaisir à ne pas me connecter donc je continue l’expérience jusqu’à ce jour. Je réalise que je passe beaucoup de temps sur chacun de ces réseaux et donc sur mon smartphone.Selon des études, « les réseaux sociaux rendraient narcissique, les smartphones insomniaques, et les écrans apathiques », je pense que c’est pas tout à fait idiot. 

Moi en tout cas, cela m’a motivé à utiliser mon téléphone autrement et je vous explique donc comment j’ai fait ! 

La toute 1ère étape que j’ai effectuée  était d’utiliser à nouveau mon vieux radio réveil. « Et pourquoi un radio réveil ? » Figurez-vous que je fais partie des nombreux Belges à dormir avec leurs smartphones. Pourtant, mon smartphone a toujours été en mode avion pendant mon sommeil mais j’utilisais mon téléphone avant de dormir et à mon réveil « pour vérifier » ce qui se passait dans mon téléphone. BIIIIIIIPPPPP erreur ! Selon des études, l’utilisation de son téléphone au lit amènerait à avoir un sommeil perturbé et pas réparateur car la lumière bleue de nos écrans retarderait la sécrétion de la mélatonine (qui est l’hormone responsable de l’endormissement). C’est pourquoi, j’ai ressorti mon vieux radio réveil et laisser mon téléphone dans mon salon avant d’aller me coucher. Seriez-vous prêt(e) à franchir le cap de laisser votre portable à côté de votre lit ?

Ensuite, l’envie de me connecter s’est assez vite effacée de mon quotidien. 
Cela n’a pas été si simple au départ. L’envie d’aller voir ce qui se passait ou de voir l’activité de tel ou tel autre compte qui m’inspire, de garder contact avec mes amies de l’autre côté du monde ou mes guides de trek était présent mais pas indispensable comme il me suffisait de les contacter par whatsapp pour prendre de leurs nouvelles. J’ai commencé à apprécier toutes ses minutes de liberté, à me reconnecter à mon moi intérieur, à découvrir des lieux magnifiques, à pratiquer des activités sportives que je pensais ne jamais faire.Bref j’ai pris goût à profiter de mes journées de vacances sans réseaux sociaux, à découvrir les pouvoirs d’une détox digitale. Après une semaine, je dois dire que je n’ai pas ressenti un vrai manque de ne pas avoir checké Insta et Facebook et avoir une envie particulière d’ouvrir telle ou telle application, bien au contraire. J’ai donc tout naturellement continuer à faire cette coupure pour mon bien-être et mon besoin personnel. Durant cette coupure en vacances, je me suis beaucoup baladé sans mon smartphone, j’ai fait la connaissance de personnes incroyables auxquelles je n’aurai peut-être pas parlé si j’avais continué à checker Insta et FB, j’ai lu plusieurs livres en seulement quelques jours, j’ai profité de tout ce que les vacances peuvent offrir à 300%.

C’est ça la vie : profiter du moment présent et des gens qu’on aime ou de faire connaissance avec de nouvelles personnes. De retour de vacances, je me sens si légère que l’envie de rester déconnectée est toujours présente donc je continue encore quelques semaines. Faire cette « détox digitale » m’a permis de VIVRE L’INSTANT PRESENT et PRENDRE DU TEMPS POUR SOI ! Je continue donc à partir de ce jour à laisser mon téléphone dans mon salon au moment du coucher, le laisser chez moi quand je pars en forêt, ne pas réactiver les notifications. Continuer à me dire que je ne vais pas manquer un grand événement ou une grande actualité si je me déconnecte plusieurs jours.Au pire, il me suffit de contacter quelques copines qui sont actives sur les réseaux sociaux pour me tenir au courant si besoin.Laissant mon téléphone le temps d’une balade lors d’un week-end en famille ou entre amis. 

Reprise du boulot après 3 semaines de vacances, je continue ma détox digitale et à profiter encore plus de mes moments de pause pour me reconnecter à qui je suis, à prendre du temps pour moi ou mes proches, à vivre l’instant présent en pleine conscience. 

Quelques conseils si vous avez envie de tenter l’expérience : il est important de ne pas être dans l’excès dans son souhait de faire cette coupure du smartphone. Mais plutôt de voir quelle est votre nécessité absolue d’aller jeter un œil sur tel ou tel réseaux : est ce par curiosité, par peur de rater quelque chose, parce que vous vous ennuyez, …. Chacun a ses raisons et chacun a le droit de rester connecté ou pas….Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises raisons d’être connecté aux réseaux sociaux, mais plus un besoin de comprendre ce qui se cache derrière cette envie, ce besoin, cette pulsion de se connecter à Insta ou FB. L’important dans tout cela est de ne pas se mettre la pression et d’être raisonnable dans les choix que l’on prend car soyons honnêtes, je pense qu’on est tous accros à nos smartphones à des niveaux ou des degrés différents, n’est-ce pas ? 

J’ai consacré toutes ces heures de liberté à lire, voir des films, passer du temps de qualité avec mes proches. J’avais la sensation d’avoir des journées qui avaient plus de sens. Je me suis sentie ancrée dans ma vie !Je sais bien que je ne pourrai pas aujourd’hui me passer du Web et des divers réseaux sociaux.Aujourd’hui, Insta comme FB sont des médias incontournables pour mon blog et mon envie de vous inspirer, de vous faire rêver, de vous conseiller. 

Je pense que je pourrai me passer des réseaux sociaux mais je souhaite garder mon blog actif et continuer à le développer afin justement de continuer à vous partager mes expériences, mes voyages, mes conseils santé…J’ai compris une chose : je peux facilement me déconnecter des réseaux et me reconnecter en me sentant plus inspirée et reboostée.

One Thought on “8 semaines sans réseaux sociaux: ma détox digitale”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *